Conclusion

Pour conclure, il apparait que le son peut être un danger ou un bienfait selon qu’il soit perçu comme un bruit, ou employé à l’inverse pour le bien être de chacun. Ainsi, si le son en physique est une notion objective, la perception que chaque individu peut en avoir est totalement subjective. C’est pourquoi aussi bien au niveau des nuisances sonores que de la musicothérapie, les effets nocifs ou bénéfiques ne sont pas envisagés de la même manière par tout le monde, ce qui rend difficile une approche exhaustive de ces sujets. Néanmoins, comme nous avons pu le constater certains effets sont indéniables car nous réagissons à certains sons de la même manière, fortement influencés par un fonctionnement identique de notre audition.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :